Frenchies et la chocolaterie : une histoire d’amour de plus de 378 000 tonnes

Pâques approche, et vous avez l’intention de faire le plein de chocolat pour l’occasion ? Vous n’êtes pas le seul : les Français consomment en moyenne plus de 7 kilos de chocolat par an et par personne. Voilà qui explique le dynamisme du secteur et la présence sur le territoire hexagonale d’entreprises à la renommée mondiale.

articleImage

Seules quatre nationalités au monde consomment plus de chocolat que les Français, et deux d’entre elles ne surprendront personne : il s’agit des Allemands, des Belges, des Suisses et des Britanniques. Rien d’étonnant donc à ce que l’industrie du chocolat compte 120 entreprises, dont 90 % de PME, rapportait le Figaro à l’occasion du dernier Salon du Chocolat. Il fallait bien cela pour produire les 378 850 tonnes vendues en 2017, dont une large majorité sous forme de tablettes puisqu’elles représentent un tiers des ventes. Si les boutiques indépendantes et chaînes rencontrent un certain succès, 70 % des achats s’effectuent en grande surface.

Parmi les 30 000 employés du secteur, plus de la moitié exerce un métier directement lié à la production chocolatière, les autres se tournant vers les fonctions supports tels que le marketing, la comptabilité, la vente, etc. Et la vente, c’est important, car croyez-le ou non, la France produit encore plus de chocolat que n’en mangent ses habitants ! 63 % de sa production est destinée à l’export, dont 87 % en Europe.

repeatable_image

Le Top 5 des entreprises attractives

Avec tant d’acteurs sur le marché, quelles sont les entreprises les mieux notées par leurs salariés sur Viadeo, celles où il fait bon travailler ?

En 5ème position se trouve une marque aux 390 magasins : Jeff de Bruges. C’est surtout pour sa culture d’entreprise qu’elle est plébiscitée, avec de bonnes notes en créativité/ innovation, esprit d’équipe, implication des employés et valeur et culture.

Elle est devancée par CEMOI Chocolatier Français, qui emploie plus de 3 000 personnes particulièrement satisfaites de l’intérêt des projets et missions, de la responsabilité/autonomie, de la créativité/innovation et de l’implication des employés.

La troisième marche du podium revient à Barry Callebaut, un groupe qui se démarque par des initiatives responsables visant à faire de la production de chocolat un processus plus durable. L’intérêt des projets et missions, la responsabilité/autonomie, l’atteinte des objectifs de l’entreprise et l’esprit d’équipe sont quelques unes des qualités que ses collaborateurs mettent en avant.

Valrhona, chocolatier français installé dans la Drôme, talonne le premier du classement grâce à l’importance accordée à la responsabilité/autonomie, à la créativité/innovation, à la valeur et à la culture, à l’implication des employés et à l’atteinte des objectifs de l’entreprise.

Enfin, Mars France rafle la médaille d’or – en chocolat, pour cette fois – en étant recommandée par 91 % des votants et en obtenant de meilleures notes que la moyenne dans tous les domaines, en particulier l’implication des employés, la valeur et la culture, l’esprit d’équipe, l’ambiance de travail, les avantages sociaux et la responsabilité/autonomie.

Alors, prêts pour la chasse aux œufs ?

1

Mars France

4,4/5

2

Valrhona

4,3/5

3

Barry Callebaut

3,5/5

4

CEMOI

3,3/5

5

Jeff de Bruges

3/5